Mon tattoo avec Sixo

La semaine dernière, après de longs mois d’abstinence pour cause de grossesse, je me suis fait tatouer. Pas de stress ou de doutes avant le rendez-vous, j’avais tellement hâte ! Mon rendez-vous avec Sixo était fixé depuis un an déjà car j’avais du le reporter après l’accouchement.

Direction donc le shop « Les Maux Bleus » vers Arts et Métiers à Paris.

Une jolie porte bleue, une verrière au fond d’une cour, et me voici à l’entrée du shop « Les Maux Bleus« , ouvert il y a environ 6 mois par quatre tatoueurs (Sixo Santos, Carin Silver, Carlo Amen et Krull).

Murs de pierre, quelques illustrations des artistes, l’atelier est accueillant, joliment décoré et chaleureux.

Sixo m’avait envoyé un crayonné du projet quelques jours avant pour validation. Nous étions donc déjà en accord sur le motif. Pas de corrections ou d’ajustement à faire, il a tout de suite saisi ce que je voulais, même un an après en avoir discuté.

Le matériel est déjà prêt, on positionne le stencil à l’endroit parfait sur la peau pour être en harmonie avec les autres tatouages autour, et c’est l’heure de commencer.

Au début, ça pique un peu, je me rappelle tout à coup de cette douleur oubliée. Puis je me dit qu’après tout, je viens juste d’accoucher, un tatouage sur le bras ce n’est rien. Une fois le bras un peu engourdi, ce n’était plus du tout douloureux. On a beaucoup discuté, le temps était comme suspendu pendant ces 2 heures.

J’adore mon nouveau tatouage, fin et simple comme j’aime, pas de fioriture. Du pur noir et blanc, brut, efficace.

Les relations avec les tatoueurs sont bien différentes à chaque fois.

Parfois tout s’est bien déroulé, même rapidement, mais je n’ai eu aucune connexion avec l’artiste.

Parfois j’ai un peu d’appréhension quand je suis sur le point de rencontrer un artiste dont j’admire le travail depuis longtemps, comme avec Léa Nahon l’année dernière par exemple. A force de suivre les tatoueurs sur les réseaux sociaux, on les idéalise ou on se fait une opinion différente de la réalité.

C’est important cette concrétisation du projet qu’on a en tête depuis des mois, et la relation humaine avec le tatoueur, tout aussi éphémère qu’elle soit, donne une autre dimension à cette expérience.

en version rouge et un peu gonflé, quelques minutes après

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

3 réflexions sur “Mon tattoo avec Sixo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s