Derrière le dermographe de Pas de Veine

Aujourd’hui, C’est Audrey aka Pas de Veine qui nous dévoile qui se cache derrière son dermographe. Je précise qu’elle tatoue dans le superbe shop Viva Dolor, avec Jean-Luc Navette et Topsi Turby à Lyon.

© Ronan Siri

Quel métier rêvais-tu de faire lorsque tu étais enfant ?

De ne pas travailler je pense ! Non, j’ai eu plusieurs périodes. Il y a eu la période où je voulais être bonne sœur (bon, ça n’a pas duré longtemps) ou astronome, mais de manière générale, je voulais faire du dessin, et à cette époque on me disait «Tu pourrais être styliste ou travailler dans la pub».

Quel est ton premier souvenir de tatouage ?

J’ai un oncle qui arbore de sublimes tattoos de taule, je les ai toujours vus.

Qu’est ce qui t’inspire le plus dans la vie ?

Tout inspire. C’est un peu con dit comme ça, mais j’arrive à m’émerveiller d’un beau ciel, des oiseaux, d’une jolie fleur. Je dois avoir un dédoublement de personnalité, je crois qu’il y a une hippie et une nihiliste qui cohabitent en moi.  Sinon, il suffit d’observer le monde pour trouver des choses à raconter, là je vais être moins hippie du coup, mais forcement il y a des sujets assez graves qui me touchent plus que d’autres et qui ressortent.

Quelles sont tes influences musicales, cinématographiques, littéraires, picturales ou autres, en un mot, artistiques ?

J’ai des goûts assez éclectiques du coup. Pour la musique, s’il faut citer des artistes en particulier : Elvis, Nick Curran, Led Zeppelin, C.W Stoneking. Plutôt rock au sens large, blues/country, en passant même par du métal, et aussi des trucs comme Armand Amar, Salar Aghili, et j’ai même aucun complexe à écouter ABBA !
Cinéma, j’adore les films d’Anders-Thomas Jensen (en particulier « Adam’s apple »), Alejandro Amenàbar, Xavier Dolan, Pedro Almodovar, et mon film préféré depuis gamine c’est «La belle histoire» de Claude Lelouch. Sinon à un autre niveau, « Earthlings » a changé radicalement ma vie…
Si je devais citer un seul livre : « Le Petit Prince » de Saint-Exupéry, c’est un peu ma bible. Je le relis souvent.
J’aime la peinture pré-raphaélite en général, sinon Henrik Uldalen, Ray Caesar…, et bien entendu les illustrations de Jean-Luc Navette. Les photos d’Erwin Olaf, de Dara Scully…

Peux-tu me parler de tes propres tatouages ? Que représentent-ils ? Quelle est leur histoire ?

Alors j’en ai quelques uns, c’est le métier qui veut ça. Mon bras gauche par Jean-Luc Navette, plus ou moins autour de l’abeille, de fleurs, et d’un cœur sacré, c’est justement lié à «La belle histoire» de Lelouch. Deux lettrages par Easy Sacha, et sur le torse j’ai un collier de pensées, réalisé par Jean-Luc Navette. Sinon, Un tattoo d’amoureux sur les côtes réalisé par Topsi Turby. Sur la nuque, un squelette mexicain qui représente mon grand-père par Sunny Buick. Et sur les jambes, une gousse d’ail avec un œil réalisée par Barbe rousse, deux dagues par Just et dernièrement une lune et un soleil sur les genoux et un homard sur le tibia par Jean-Luc Navette !

Quels artistes t’ont tatouée et pourquoi ?

Mes deux premières pièces (de merde) ne méritent pas que je cite leur auteur. Sinon donc : Jean-Luc Navette, Topsi Turby, Sunny Buick, Easy Sacha, Just, et Barbe Rousse. Pourquoi ? Parce que ce sont des gens cools qui font des jolis tattoos !

As-tu d’autres projets en tête ?

Ouh lala oui plein la tête, ça déborde. J’adore le travail d’Alix Gé, j’aimerais bien me faire tatouer par elle bientôt.

Le tatouage se démocratise, les regards changent, comment va évoluer le tatouage selon toi ?

C’est comme tout, ça ne peut pas toujours être au top, l’engouement populaire va s’essouffler un peu, le tatouage va devenir certainement un peu ringard pour les gens qui se faisaient juste tatouer pour faire comme Beckham et Rihanna. Mais ça continuera à passionner les gens qui ont un réel attrait. Le seul point qui est vraiment à suivre, c’est celui du statut du métier de tatoueur !

Une actu à partager ?

Non, d’ailleurs ce serait pas mal une petite expo pour 2017… Ceci est un appel d’offre !
Sinon deux ou trois conventions prévues : Besançon, Montpellier et certainement Saint-Étienne.

Un petit dessin pour le blog, ses lecteurs et ses lectrices ?

nat

Où la trouver ?

Pas de Veine
4 rue Bellievre
69005 Lyon

Contact: audrey.vivadolor@gmail.com
Facebook / Instagram

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s