Derrière le dermographe de Ceti

Aujourd’hui, c’est Ceti qui répond à mes questions !

Le savant mélange de graphisme et de réalisme au style très pictural est assez singulier.

Quel métier rêvais-tu de faire lorsque tu étais enfant ?

Quand j’étais enfant je voulais être vétérinaire, ou dessinatrice de BD, ou bien princesse Mononoke.

J’avais surtout envie d’être libre et de pouvoir raconter des histoires.

J’ai l’impression que finalement ça s’est bien goupillé !

As-tu une devise ?

J’essaye de faire le vide dans ma tête, et surtout de me faire plaisir. J’ai vraiment envie que les arts plastiques restent une passion dans ma vie et ne deviennent pas trop un travail.

Quel était ton premier tatouage ? Et le dernier ?

Mon premier tatouage était un corbeau tout pourri sur mon pied (de moi à 15/16 ans), et mon dernier une splendide carte postale érotique de SM Bousille.

Que représentent tes tattoos ? Quelle est leur histoire ?

Mes tattoos retracent beaucoup mes épreuves psychologiques, et la construction de ma personnalité. D’ailleurs tout mon bras gauche a pour thème « l’architecture mentale » (interprété par Niko Inko).

A présent que je flotte sur un petit nuage, mes tatouages sont plus spontanés et drôles, fini le dramatisme.

Mis en texte comme ça, ça me renforce l’impression que je me suis construite au travers de mes tatouages, et/ou qu’ils sont un témoignage de mon évolution.

Quels artistes t’ont tatouée et pourquoi ?

Than m’a fait ma première grosse pièce, SM Bbousille m’a orné les mollets, Niko inko m’a couvert le bras et le ventre, Lenad Nada a eu mon autre bras et ma cuisse, Mia Missake, Emil Flamingo, Krull, et Anaïs m’ont dédicacé le mollet et Aurélien Sentenza m’a fait mon chien adoré.

Qu’est-ce qui t’inspire le plus dans la vie ?  

La beauté du quotidien, et des mouvements anodins, les textures et la subtilité des changements d’ambiance, la psychologie et la remise en question.

Niveau évolution du tatouage, t’es plutôt ancienne école ou nouvelle école ?

Moi j’y connais rien ! Et je rigole pas, demandez à mes collègues du Sphinx.

Une actu à partager ?

Je vais tatouer moins et commencer à reprendre la peinture avec sérieux, je m’y suis mise super tôt au tattoo, j’ai peur de n’avoir que ça dans ma vie, de passer à côté d’autre chose. Je ne sais pas ce que ça va donner mais je suis un peu obligée de suivre mes envies.

Un petit dessin pour le blog, ses lecteurs et ses lectrices ?

Un petit Anubis groovy pour vous!

 

Où la trouver ?

Le Sphinx, Paris

cetitattoo@gmail.com

Instagram / Facebook

 

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s