Papa tatoué #9 : Nicolas

Aujourd’hui, je vous présente Nicolas, le mari de Sabine !

Prénom : Nicolas
Age : 39 ans
Ville : St Denis
Nombre de tatouages : 10
Nombre d’enfants et âges : 3 enfants de 11 ans / 8 ans et demi / 3 ans et demi

Décris-toi en quelques mots

Le jour, je porte un costume, et j’exerce un boulot à responsabilités. Mais quand vient la nuit, à l’instar de Clark Kent et Superman, je me transforme en rock star ! Passionné de musique, je suis guitariste et chanteur dans plusieurs groupes et je joue divers instruments avec plus ou moins de succès… Je suis également passionné par un milliard de choses : l’art, la cuisine, le vin, la photographie, l’écriture, la bière et le brassage, la lecture, la BD, le féminisme, la déco, les fringues, le bricolage…. une sorte de spécialiste de rien en fait ! Être père occupe un autre tiers de ma vie mais je suis sûr que je peux aller au delà de trois tiers !

As-tu un tatouage en rapport avec tes enfants ? Lequel et pourquoi ?

 Oui ! Pour nos 10 ans de mariage, Sabine et moi sommes allés nous remarier à Las Vegas, avec Elvis pour célébrer l’union (plus kitch, tu meures). Et en toute logique (ma logique….) Vegas = tatouage old school sur un coup de tête ! Donc, après avoir poussé quelques portes de shops, et discuté avec plusieurs tatoueurs, me voilà sous l’aiguille de Tony pour une paire de dés enflammés ! Re-kitch…mon 4ème tatouage.

Je n’avais pas dans l’idée première un tattoo en rapport avec mes enfants mais je faisais bien ces dés à Vegas pour mon amoureuse quelque part, et nous avons trois enfants ensemble, donc, j’ai demandé à avoir le chiffre 3 sur un des dés, et 2 sur l’autre pour symboliser notre couple. J’aime l’idée que visuellement, le rapport ne soit pas évident pour n’importe qui.

Ta vision des parents tatoués a-t-elle changé depuis que tu l’es devenu ?

Pas du tout ! Je n’ai jamais pensé que la parentalité, l’éducation ou toute autre responsabilité puisse être incompatible ou avoir une quelconque interaction avec le tatouage.

Qu’en pensent justement tes parents ?

Mon père ne s’exprime pas sur le sujet, mais je sais qu’il n’approuve pas.

Ma mère a désapprouvé le premier, a vu avec inquiétude les suivants apparaître, et au bout du 7ème, elle s’est résigné à une sorte d’indifférence ! Elle a même détaillé le dernier et posé quelques questions « techniques » ! De là à dire qu’elle approuve ou trouve ça esthétique…. ne poussons pas ! La démarche lui échappe totalement, même si elle trouve certain de mes tattoos très bien faits.

Penses-tu qu’être un parent tatoué contribue à transmettre une ouverture d’esprit ?

Non. Le tatouage peut certes être un départ pour parler d’ouverture, mais c’est aussi une pratique qui peut s’avérer très clanique et totalement antinomique avec l’ouverture d’esprit ! Néanmoins, nous avons déjà parlé à nos enfants du fait que parfois, le gens tatoués étaient jugés sur la base de leurs tatouages (quand je leur ai expliqué pourquoi je ne les montrais pas au travail par exemple).

As-tu eu des remarques ou des réactions à l’école ou ailleurs ?

A l’école, des « t’as vu tous ses tatouages » d’enfants sur mon passage avec un ton plus respectueux que moqueur !

Ailleurs : dans le métro, un type m’a insulté, voulait me frapper et a finit par dire qu’il me retrouverait pour me tuer parce qu’un de mes tatouages ne lui plaisait pas…

Sinon, dans les resto ou bars, c’est arrivé plusieurs fois qu’on se montre nos encres avec les serveurs (avec des coups d’œil au patron pour ne pas se faire prendre chemise ouverte devant le client !).

Et enfin, mon banquier : j’ai négocié un prêt en costume, et je suis venu le signer en t-shirt : « sans déconner monsieur, vos tatouages ils déchirent » !

Quels conseils donnerais-tu à tes enfants s’ils veulent un jour se faire tatouer ?

Déjà : le tatouage n’est pas obligatoire !! Ensuite : réfléchis, prends le temps (j’ai fait mon premier tatouage à 25 ans) et si tu hésites, ne le fais pas ! Enfin : si tu le fais, fais le pour toi et pas pour quelqu’un d’autre.

Le mot de la fin, un message ou une anecdote à partager ?

Un message : on m’avait dit « la première chose à laquelle tu vas penser en sortant de ton premier tatouage, c’est aux suivants », et c’est tellement vrai !! Mais je me suis fixé une limite ! (je suis le seul à y croire….)

Une anecdote : je suis allé voir un médecin (une femme remplaçante de mon médecin habituel) pour une cicatrisation de tatouage un peu chaotique. Après les quelques conseils médicaux, le « et…. je peux voir les autres ? » m’a surpris !

PS : Si vous souhaitez à votre tour témoigner ou si vous avez une personne intéressée dans votre entourage, surtout n’hésitez pas, écrivez-moi ici.

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s