Maman tatouée #2 : Jessy

Aujourd’hui, je vous présente Jessy ! (in English further down)

Prénom : Jessy
Age : 33 ans
Ville : Pantin
Nombre de tatouages : 7
Nombre d’enfants et âges : 2 : Emmy 10 ans et Liam 3 ans

Décris-toi en quelques mots

Je m’appelle Jessy, je suis esthéticienne depuis environ 16 ans. Je suis maman de deux petites merveilles, j’ai eu comme on dit le choix du roi. Je suis une grande passionnée de street art, de skull, de musique et évidement de tatouages.

T’es-tu fait tatouer avant ou après avoir eu tes enfants ?

Bien avant ! Mon premier tattoo remonte à l’âge de 14 ans, puis le second pas très loin après.

Comment expliques-tu tes tatouages à tes enfants ?

Au début, quand Emmy n’était pas en âge de vraiment comprendre, tout comme son frère actuellement, je disais juste « maman a des dessins sur la peau ». Maintenant que la plus grande saisit tout, je lui dis que ce sont mes choix, que je trouve cela beau, mais qu’il faut vraiment ne pas le faire sur un coup de tête. Justement, j’ai fait mes premiers tattoos jeune, et aujourd’hui je ne les aime plus. Un tatouage est personnel, réfléchi, et indélébile !

Quelle est leur réaction ? Quelles sont leurs questions ?

Le petit s’en fiche un peu à vrai dire, il a toujours connu sa maman avec, et quand il y en a des nouveaux, il dit « je peux toucher ? ».
Quant à la plus grande, elle aime s’impliquer un peu, dans le sens où elle veut me guider sur le motif, la couleur, l’endroit… Elle est même déjà venue avec moi pour l’étoile dans la nuque et les retouches sur les poignets. Elle me demande si ça fait mal, je lui réponds oui, donc pour le moment, elle n’en veut pas !

Quel regard porte l’environnement scolaire ?  Quelle a été la réaction chez la nounou, à la crèche ou à l’école ?

Ceux qui sont le plus apparents sont relativement discrets, donc je n’ai jamais eu de remarques. Ou bien alors, pas en face.

As-tu eu également des remarques des autres parents à la sortie de l’école ou au parc ?

On habite près de la Villette. Cet été, il est vrai qu’en short, les deux nouveaux se voyaient. Il y avait quelques regards mais rien de plus. Franchement, pour tout dire, j’en ai strictement rien à faire de ce que pensent les autres, l’avis des gens sur mes tatouages m’importe peu, parce que c’est tout simplement mon choix.

Comment réagiras-tu si tes enfants souhaitent un jour se faire tatouer ?

Je leur dirais de bien réfléchir avant et d’essayer de le faire à un endroit qui puisse être caché par des vêtements. Même moi, pour mon travail, je dois systématiquement les dissimuler, je suis donc en manches longues l’été. Avant tout, comme je le disais plus haut, cela doit être réfléchi. Et quand cela est fait, maman a quelques adresses de bons tatoueurs, parce que là aussi, il ne faut pas aller partout, on trouve de tout et n’importe quoi sur Paris.

Le mot de la fin, un message ou une anecdote à partager?

Je me souviens qu’un matin, une dame de la crèche m’avait dit que Liam s’était dessiné sur les poignets et qu’elle ne comprenait pas trop pourquoi…
Je lui ai montré les miens, et on a ri !
A Noël, Emmy a reçu sa machine à tatouer (jeu pour enfant) et elle a adoré.
Ma quête du tatouage n’est pas finie, j’ai encore 3 grosses pièces qui me trottent dans la tête, dont une qui me permettra de recouvrir ceux de mon adolescence. Peu importe l’avis des gens, si cela me plaît, je le ferai.
Et je terminerais par la phrase écrite sur ma cuisse : « Enjoy the best & fuck the rest, make your dream come true »

PS : Si vous souhaitez à votre tour témoigner ou si vous avez une personne intéressée dans votre entourage, surtout n’hésitez pas, écrivez-moi ici.
*************************************************************************

First name : Jessy
Age : 33 years old
City : Pantin
Number of tattoos : 7
Number of kids and age of each one : 2 children, Emmy 10 years old and Liam 3 years old

Describe yourself in a few words

My name is Jessy, I’ve been a beautician for 16 years. I’m the mother of two wonderful children, a girl and a boy. I’m a big fan of street art, skulls, music and tattoo of course.

Did you have your tattoos done before or after becoming a parent?

Yes, long before! I was 14 for my first tattoo, the second one not long after.

How do you explain your tattoos to your children?

At first, when Emmy was too young to understand, as her brother is right now, I would just say « Mummy’s got drawings on her skin ». Now that my daughter is old enough, I tell her that it was a choice, that I find tattoos beautiful, but that it shouldn’t be done on a whim. I had my first tattoos when I was too young and I don’t like them anymore. A tattoo is personal, pondered and permanent.

What are their reactions ? What are their questions ?

My son doesn’t really care, he has always known his mum with tattoos. When I get a new one, he asks if he can touch. My daughter likes getting involved in the process. She’ll give me her opinion on the pattern, the colors, the location on my body… She already came with me at the tattoo shop when I had  stars tattooed on my neck and for the cover up on my wrists. She asked me if it was painful. I told her that it does hurt, so for now, she doesn’t want any!

What are, if any, the reactions or comment from the creche staff ?

Most of my tattoos are quite discreet, so I never got any remarks or comments. Or never in front of me.

Have you ever had any comments from other parents , either at creche or in the parc ?

We live near La Villette and this summer, when I was wearing shorts, the two news ones on my thighs were visible. There was glances, but nothing more. To be honest, I really don’t care what people think about my tattoos because it’s my choice.

How would you react if your children want a tattoo one day ?

I would tell them to really think about it and to have the first one done somewhere that can be hidden by clothes. Even me, at work, I have to hide them so I wear long sleeves all summer. But the most important thing is to ponder that decision to get inked. And when it’s all thought through, Mummy knows a few good tattoo artists, because it’s also very important to somewhere safe. There’s the best and the worst here in Paris.

A final word ? A message or a funny story to share ?

I remember one morning, a staff of the daycare told me that Liam drew on his wrists and she didn’t understand why. I showed her mines and we laughed!
For Christmas, Emmy got a tattooing machine (a toy of course) and she loved it.
My quest isn’t over: I still have 3 big pieces in my mind, one of which will cover one I had done when I was a teenager. I don’t care for people’s opinions, if I like it, I’ll do it.
I’ll end this interview by the sentence tattooed on my thigh: « Enjoy the best & fuck the rest, make your dream come true »

PS : If you’d like to tell your story or if you know someone who might want to, don’t hesitate to contact us here.

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s