Rencontre avec Art Brat Comics

La magie d’Instagram a encore frappé quand j’ai découvert le travail de Mollie Cronin, aka Art Brat Comics.

J’ai tout de suite adoré la simplicité des lignes servant un message fort. De jolies femmes, aux formes assumées et réalistes, qui posent dans le plus simple appareil. Les femmes tatouées ont bien évidemment accroché mon œil car je les trouve magnifiques. Naturelles et loin des diktats imposés de minceur, d’absence de pilosité et de peau nue. Oui, ça fait du bien car elles nous ressemblent. Elles montrent que toutes les femmes sont belles !

© Robert Short

Bonjour Mollie, tu peux te présenter ?

Bonjour ! Je m’appelle Mollie Cronin et je fais des illustrations et des bandes dessinées sous le nom Art Brat Comics. Je vis dans une petite ville au bord de la mer appelée Halifax, en Nouvelle-Écosse, au Canada.

Est-ce que l’illustration est ton métier ?

C’est l’un d’eux ! Je saute d’un job à l’autre : j’écris sur l’art pour un journal local, je fais des illustrations et des bandes dessinées, et j’ai aussi un emploi dans une galerie d’art.

Qu’est-ce qui t’inspire ? Comment crées-tu toutes ces femmes ?

Je fais beaucoup de dessins que j’aurais aimé voir en grandissant. Petites affirmations (votre corps n’est pas un problème à résoudre, par exemple), identifier les frustrations liées au sexe (beaucoup de choses basées sur des relations que j’ai eues ou sur des rencards que j’ai eus) et simplement dessiner des corps gros confiants, heureux et drôles.

J’ai eu du mal à accepter mon poids pendant mon enfance et c’était difficile d’être gentille avec moi-même dans ce gros corps. Le dessin constitue une grande part de la façon dont j’ai travaillé sur ces questions, j’ai dessiné mon corps tel qu’il était et je l’ai célébré de cette façon.

J’avais l’habitude d’être mannequin nu quand j’étais étudiante et plus mince, et mon modèle préféré était une femme vraiment belle et vraiment grosse. Son corps était tellement amusant à dessiner qu’il m’a aidé à apprécier sa beauté d’une manière que je n’avais jamais eue pour moi, alors j’ai gardé cette idée et j’ai commencé à faire ce genre d’illustrations que je fais aujourd’hui.

Mais je n’ai jamais voulu que tout ce que je fais me concerne (même si je suis le personnage de mes bandes dessinées, j’essaie de ne pas être totalement égoïste !). J’espère que mon travail fait pour les autres ce qu’il a fait pour moi au début. Maintenant, je ne fais plus l’autoportrait de la même façon, à part dans mes bandes dessinées, et je dessine juste des personnages de taille similaire à la mienne. Pour ce qui est de la façon dont je le fais, je fais parfois référence à mon propre corps (généralement juste pour les proportions et les angles), et parfois je dessine des femmes que je trouve sur Instagram, mais surtout je les invente. J’adore explorer les motifs – tatouages, tissus, vêtements, etc. – et apporter beaucoup d’éléments visuels contradictoires dans mes illustrations. J’adore essayer des idées de tatouage dans mes illustrations, parce que contrairement aux vrais tatouages, ils ne sont pas permanents – je pourrais dessiner la même femme et lui donner des tatouages différents à chaque fois.

Tu contribues à rendre visibles des femmes qui ne correspondent pas aux diktats de la société. Ton travail est-il un peu activiste ?

J’adore travailler avec la beauté et l’abject – grosseur, pilosité, tatouages, motifs contradictoires, etc., mais j’hésite toujours à me qualifier d’activiste parce que je sais combien de travail les activistes font et je ne pense pas être à ce niveau ! Je pense que les artistes apportent quelque chose de différent (bien que l’art et l’activisme puissent bien sûr se chevaucher), je pense que je peux communiquer ces idées compliquées sur les corps abjects, les pratiques comme le tatouage et les sujets du féminisme et les simplifier en idées vraiment faciles à comprendre. Pour moi, c’est ça l’illustration et la bande dessinée – distiller quelque chose de complexe de façon simplifiée et graphique.

Es-tu tatouée ?

Je ne le suis pas ! J’ai toujours aimé, mais j’ai toujours été trop poule mouillée pour en avoir un jusqu’ici. Je dessine des tatouages parce que j’aime leur apparence et j’aime la façon dont je peux expérimenter graphiquement avec eux (le langage corporel d’un personnage peut dire une chose et son tatouage peut dire quelque chose de totalement différent), mais c’est aussi une façon pour moi de vivre par procuration à travers mes dessins – leur donner tous les tatouages que j’aime avant de me les faire.

Quelle est ta relation avec le tatouage ?

J’ai toujours aimé les tatouages sur d’autres personnes – amis, personnes avec qui je suis sortie, etc., mais j’ai toujours eu trop peur de l’engagement pour en faire moi-même. Mes parents sont artistes et évoluent dans le monde artistique et j’ai été élevée avec beaucoup de liberté, mais les tatouages étaient la seule chose pour laquelle ils étaient assez stricts, ils avaient peur que je me fasse tatouer et que je le regrette. Quand on travaille dans l’art et qu’on est entouré de tant d’images différentes tous les jours, ils ne comprenaient pas comment quelqu’un pouvait choisir une image et être heureux avec celle-ci pour toujours, et cela m’a un peu marquée. Mais ma sœur s’est faite tatouer récemment et ils sont restés indifférents. J’étais choquée ! J’avais totalement réfléchi à ce qu’ils allaient penser et j’avais complètement tort, ils s’en moquaient complètement.

J’adore dessiner des femmes avec des tatouages parce que pour moi les tatouages représentent l’autonomie totale du corps – vous avez pris une décision permanente, cela en dit long sur vos goûts et sur la façon dont vous choisissez d’orner votre corps – j’adore ça, peut-être que je ne suis pas encore là.

Qu’est-ce qu’un tattoo ticket sur ta boutique ?

Un tattoo ticket est quelque chose que j’ai vu d’autres illustrateurs faire et j’ai décidé de l’essayer moi-même. C’est quelque chose que les gens achètent et cela leur donne la permission d’utiliser l’image d’un artiste pour un tatouage. C’est un excellent moyen pour les artistes d’être payés pour l’utilisation de leur image, mais c’est aussi un moyen de changer les relations des gens avec les images sur Internet – c’est un doux rappel que l’accès à une image n’est pas la même chose que sa propriété. Offrir aux gens un moyen de communiquer avec moi et de me payer quand ils veulent utiliser mon image est vraiment utile. Cela me permet aussi d’aider avec le tatouage : une fois qu’ils achètent un billet, je leur envoie un fichier en haute résolution pour que leur tatoueur puisse l’utiliser, et s’il y a des éléments qui devraient être modifiés pour le tatouage, je vais probablement le faire gratuitement pour eux.

Aimerais-tu devenir tatoueuse un jour ?

Qui sait ! C’est certainement quelque chose pour lequel je me suis projetée enfant, j’étais une jeune adolescente quand des émissions comme LA Ink et d’autres émissions de télé-réalité de salon de tatouage sont devenues populaires. En grandissant, je ne pouvais pas imaginer un travail plus cool. Je pense que ce que j’aimerais vraiment faire, c’est collaborer avec un tatoueur et créer des flashs qu’il tatoue ensuite. Il y a des choses qui fonctionnent bien pour l’illustration, mais pas si bien pour les tatouages, il serait donc vraiment bénéfique d’en apprendre davantage sur le processus de tatouage afin que je puisse mieux conseiller et concevoir des tatouages pour mes clients. Plus les gens se font tatouer mes illustrations, plus j’en apprends sur les tatouages.

Que pouvons-nous te souhaiter pour l’avenir ?

J’ai beaucoup de projets en cours, et beaucoup d’autres choses que je veux faire ! Je travaille enfin à faire des tirages (c’est assez facile mais je suis si mauvaise avec la technologie qu’il m’a fallu tant de temps pour comprendre comment le faire), j’aimerais faire une bande dessinée narrative à l’avenir, et travailler avec d’autres artistes (stylistes, céramistes, artistes tatoueurs), etc. J’ai quelques projets de collaboration en cours dont je suis très excitée mais dont je ne peux pas encore parler, alors restez à l’écoute !

Pour la retrouver : Instagram et boutique

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s