The Crown, retour sur la saison 1

(2016, Netflix) — 1 saison, 10 épisodes — 6 saisons prévues au total (drame historique)

Vous le savez peut-être déjà si vous avez lu mes articles précédents mais j’aime beaucoup les séries historiques : Rome, The Last Kingdom, Vikings, War and Peace, American Crime Story : the people vs OJ Simpson… Alors quand j’ai appris qu’une série sur le règne de la reine Élisabeth II sortait, je n’ai pas pu résister.

Six saisons de 10 épisodes sont déjà programmées pour un budget de 140 millions d’euros ; c’est dire l’ampleur du projet. Chaque saison sera consacrée à une décennie de son règne, de 1947 à nos jours. Sortie en novembre sur Netflix, j’ai engloutie la première saison en une semaine. Et je n’ai pas été déçue.

Synopsis

042815La série se concentre sur la Reine Elizabeth II, alors âgée de 25 ans et confrontée à la tâche démesurée de diriger la plus célèbre monarchie du monde tout en nouant des relations avec le légendaire premier ministre Sir Winston Churchill. L’empire britannique est en déclin, le monde politique en désarroi… une jeune femme monte alors sur le trône, à l’aube d’une nouvelle ère. (source : Allocine)

Mon avis

The Crown est une très bonne série historique qui vaut le coup.

Une plongée dans la grande histoire…

Dans cette première saison, la série explore, entre autres, la relation entre la jeune reine, encore inexpérimentée, et ce vieux loup politique Churchill, pour qui ce sera le dernier mandat et comment ils ont appris à se respecter et à apprendre l’un de l’autre. On assiste à la naissance d’une souveraine, avec toutes les difficultés que cela implique, notamment dans sa vie privée.

La série aborde aussi les événements historiques de la période et ils sont reconstitués avec une précision incroyable : le mariage d’Elizabeth et de Philip, son couronnement, le Grand Smog de Londres en 1952 ou les prémices de la crise de Suez.the-crown-queen-elizabeth-e1478170750614

…mais aussi dans la petite histoire

Élisabeth n’était pas destinée à être reine. C’est suite à l’abdication de son oncle, qui a choisi de privilégier son amour pour une divorcée américaine plutôt que la fonction régalienne, que le père d’Élisabeth devient roi et Elisabeth, héritière du trône. Les premiers épisodes montrent que la jeune Élisabeth menait une vie normale (si tant est que cela soit possible quand on est membre de la famille royale) : elle se marie par amour avec un aristocrate étranger, et pas un aristocrate anglais comme  l’establishment l’aurait souhaité.

Cette première saison montre les conflits internes qui étreignent Élisabeth à son accession au trône, notamment au sujet de son couple et de sa relation avec sa sœur. Car malgré elle, elle est d’abord souveraine, avant d’être épouse ou sœur. Ce renversement de situation, notamment dans son couple, était particulièrement compliqué à une époque où les rôles de l’épouse et du mari était bien définis. Ce thème de la sphère privée vs la sphère publique est abordé avec profondeur et justesse.

Pour une personne de ma génération, Elisabeth II est une vieille femme, un peu rigide et enfermée dans les convenances d’une autre ère. C’est un réel plaisir que de découvrir la belle et jeune femme qu’elle a pu être et de donner une autre dimension à ce personnage si connu et pourtant si lointain de notre quotidien.

Claire Foy interprète superbement Elisabeth.

Tous les acteurs de la série sont bons, mais Claire Foy se détache. Elle est impressionnante ! Endosser le rôle d’Elisabeth II, encore vivante et déjà légende, qui règne depuis 60 ans sur la Grande-Bretagne, est un sacré défi ! Claire Foy est éblouissante et mérite largement sa nomination aux Golden Globes pour la meilleur actrice dans une série dramatique !

Entre modernité et tradition, vie privée et fonction régalienne, la grande et la petite histoire, The Crown nous livre une première saison réussie et il me tarde de regarder la suite !the-crown-saison-1-poster-4

Bande-annonce :

Retrouvez Stefayako aussi sur Facebook et Instagram !

Enregistrer

Advertisements

8 réflexions sur “The Crown, retour sur la saison 1

  1. J’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à suivre cette série au début, n’étant pas fan de séries historiques, je la trouvais austère et lente. Puis j’y ai pris goût et je l’ai finie rapidement, j’aime connaître un peu plus l’intimité de la famille royale et notamment les sacrifices qu’une telle fonction exige…

    Aimé par 2 people

  2. 6 saisons de prévues ? Ah ça je ne savais pas, c’est plutôt une bonne nouvelle sachant que son règne a eu beaucoup de hauts et de bas ça va être très intéressants
    Adepte aussi de série historique, au début j’avais un peu de mal aussi mais comme j’aime beaucoup l’histoire de la royauté anglaise (merci The Tudors) je me suis forcée et au final c’est très intéressant et intimiste
    La soeur est totalement rock n roll, elle donne un peu de piment à la première saison bien que la série ne soit pas concentrée exclusivement sur elle

    Aimé par 2 people

  3. Quelle bonne nouvelle ! 6 saisons de prévues 🙂
    J’ai complétement accroché à cette série (j’y ai d’ailleurs moi aussi consacré un article !) et je suis assez d’accord avec toi, entre modernité et tradition, la reine a des choix à faire et tout cela est retranscrit à merveilles !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s