Rencontre avec Beccy Rimmer (Inkluded)

Dans cette nouvelle rubrique, je souhaite vous faire découvrir des personnalités qui gravitent dans le monde du tatouage, de véritables passionnés qui partagent leur engouement à travers leurs textes ou leurs photos, et qui font avancer la société vers plus de tolérance envers cet art.

© Lewis David

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter Beccy Rimmer, jeune blogueuse anglaise qui a selon moi un parcours très inspirant.

Loin des jugements, elle distille avec beaucoup d’enthousiasme son amour du tatouage sur le site Inkluded. On y trouve à la fois des informations sur les artistes tatoueurs ou les conventions, même aussi des articles plus personnels sur sa propre relation au tatouage, ses bonnes et mauvaises expériences en la matière. On assiste en quelque sorte à l’évolution de sa collection de tattoos, elle apporte sa propre vision du tatouage, et c’est ce qui fait qu’Inkluded est un blog, et même un site de référence du tatouage au Royaume-Uni.

Passons donc à l’interview :

beccy-rimmer-photo-by-lewis-david-8

Bonjour Beccy, peux-tu te présenter ?

Salut, je m’appelle Beccy et je suis anglaise. Je suis blogueuse free-lance et j’écris principalement sur le sujet du tatouage ! J’ai créé mon blog intitulé Inkluded qui a deux ans et demi d’existence maintenant. On y trouve des interviews, des sources d’inspirations, des conseils, des actualités et des guides.

Je contribue également à Skin Deep, un magazine de tatouage anglais. J’écris des articles et j’ai une rubrique mensuelle où j’aime philosopher sur l’art du tatouage. Il y a tellement de sujets à explorer : Pourquoi se fait-on tatouer ? Quelle est l’histoire de ses tatouages ? Pourquoi  fait-on recouvrir un tatouage ? Est-ce qu’on regrette un jour ses tatouages ? Que pensent les autres de nos tatouages et devons-nous en tenir compte ? Mes divagations pourraient durer longtemps !

Tu as commencé comme blogueuse et maintenant tu es une femme d’affaires avec une équipe, un site internet et une boutique. Comment tout cela est arrivé ?

Inkluded, ce n’est que moi en ce qui concerne la logistique ! Par habitude, je dis toujours « nous » mais finalement, ce n’est que moi ! Il y a parfois des personnes qui me contactent pour écrire sur le blog mais 99% du temps, ce sont mes mots. J’ai lancé Inkluded quand je vivais et travaillais à Londres ; je faisais du marketing pour les théâtres les dix dernières années, et j’avais un boulot cool mais stressant dans le centre de la ville. Comme pas mal de monde à mon âge, j’ai commencé à m’interroger sur le chemin que prenait ma carrière et ce que j’avais vraiment envie de faire du reste de ma vie. Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours voulu être écrivain, j’adore la littérature, les magazines, la poésie et j’ai écrit pour de petites publications quand j’étais à l’université. Une nuit, alors que je philosophais sur ma vie et mon travail (ce qui arrive souvent), ma mère m’a dit « Pourquoi n’ouvres-tu pas un blog sur un sujet qui te passionne ? ». J’avais déjà environ dix tatouages et j’avais l’impression que cette industrie manquait d’un espace d’information. Pas de problème. Je suis rentrée chez moi et j’ai passé la nuit à créer Inkluded.

Il y a tellement de sujets à écrire et à explorer que j’ai toujours l’impression qu’Inkluded est un bébé, il y a tellement de choses que je souhaite faire dans le futur avec ce blog. Ces deux dernières années, j’ai créé un tattoo-zine et des produits illustrés par des tatoueurs. Nous avons monté une exposition en 2015 qui était un bel événement, Inkluded a toujours eu pour but de valoriser les artistes tatoueurs et d’éduquer les personnes non tatouées aux réalités de cette industrie. Je ne sais pas si c’est pareil en France mais ici, il y a beaucoup d’idées fausses et de mauvaise représentation des personnes tatouées, surtout dans les médias.

Inkluded est donc maintenant considéré comme une marque et une communauté ?

Oui ! Je nous ai appelés “communauté” peu de temps après le lancement car j’ai réalisé un jour que nous l’étions devenus. L’industrie du tatouage est géniale, pleine d’art exceptionnel mais elle peut parfois être aliénante et élitiste pour les nouveaux qui ne se sentent pas intégrés. J’évolue dans le monde du tatouage depuis des années maintenant mais même moi je me sens parfois exclue.

Certains pensent que tatouer devrait être un milieu fermé, underground, sélectif. Les tatouages sont devenus tellement populaires, il y a beaucoup de chouettes artistes qui veulent maintenir ce côté « fermé », ce que je comprends complètement. Peut-être parce que je viens d’un milieu artistique, j’ai du mal avec cette mentalité. J’ai toujours travaillé pour des organisations dont le but est de rendre l’art plus accessible, donc j’ai inconsciemment cette volonté concernant le tatouage. D’où le nom du site « Inkluded » = inclus. Je veux que personne ne se sente exclu ou pas assez cool pour faire partie du groupe. Inkluded regroupe une grande diversité de personnes qui ne jugent pas ou n’intimident pas. Nos lecteurs ont des âges, genres ou environnements bien différents, et nous avons aussi beaucoup de lecteurs qui ne sont pas tatoués et qui veulent en savoir plus ! Nous accueillons tout le monde.

Je sais que tu es nommée pour les UK Blogs Awards 2017 dans la catégorie  « Arts & Culture », comment te sens-tu à ce sujet ? Cela doit être tellement valorisant !

Je suis tellement enthousiaste ! Je n’aurais jamais pensé arriver en finale. Une collègue a vu les Awards sur internet et m’a conseillée de m’y inscrire. Ce que j’ai fait, puis cela a été le tour de notre communauté de voter pour le blog et ils l’ont fait ! Nous sommes arrivés 8ème en termes de nombre de votes reçus, ce qui veut dire que nous allons maintenant en finale avec 7 autres blogs d’art. Le gagnant sera annoncé à la cérémonie en avril.

C’est un grand pas pour nous car il n’y a pas vraiment d’autres bons blogs de tatouage ici, surtout par rapport à la quantité dans la catégorie « beauté » ou « mode ». Faire partie de ces Awards est génial car cela montre que nous avons été intégrés dans d’autres communautés, tout comme nous invitons les gens à rejoindre la nôtre. En gros, y a beaucoup d’amour !

Quelles sont tes inspirations ?

Oh c’est une grande question ! Humm, pour les articles que j’écris, je ne suis jamais à cours d’inspiration. J’ai une liste de sujets sur lesquels que je veux bloguer qui doit faire environ 17 pages et je n’exagère pas. Je puise mon inspiration de deux principales sources. D’une part, les réseaux sociaux. Ce n’est pas très excitant mais c’est le monde dans lequel on vit, et en faisant partie de ces sites, je suis dans la communauté tattoo même si je suis juste assise sur mon canapé chez moi. Je peux prendre part à une discussion, débattre, savoir ce qu’il se passe dans les studios de tatouage partout dans le monde. D’autre part, encore plus important, c’est s’immerger physiquement dans ces communautés. Se faire tatouer par des artistes et discuter avec eux de mes idées d’articles, c’est vraiment de là que viennent mes idées, en étant impliquée au jour le jour, en voyant comment les artistes travaillent, comment ils gèrent leurs clients et créent leur art.

Cela peut vexer mais je vais le dire : il y a quelques blogueurs ou rédacteurs tattoo ici qui ont peu ou pas de tattoos. Ils écrivent sur l’industrie du tatouage sans faire d’efforts pour s’en approcher physiquement, et je pense qu’on peut le deviner en les lisant, ils ne connaissent pas le sujet à 100%. Tu ne peux jamais vraiment comprendre quelque chose si tu n’interviens que digitalement, ce n’est pas la même chose que les relations en personne.
Mon écriture (et mes tatouages) sont aussi inspirés par la nature, la musique et les films.

Tu as une grande collection de tatouages, combien en as-tu maintenant ?

Je n’ai jamais été capable de répondre à cette question mais j’ai récemment pris le temps de les compter pour Inkluded. C’était l’année dernière et j’en ai compté 40 par 21 artistes différents. Maintenant je dois avoir environ 50 tatouages ! J’ai envie d’être tatouée par tellement d’artistes (encore une liste de 17 pages de mon carnet !) et il me reste encore beaucoup de place libre donc je suis impatiente de voir ce que le futur me réserve.

Comme beaucoup, j’ai fait des tatouages quand j’étais jeune, avant d’être complètement absorbée par cette industrie, donc j’en ai fait retoucher ou recouvrir certains par le passé. Quand tu es exposée au meilleur du tatouage tous les jours et toute la journée, c’est difficile de ne pas sur-analyser les siens. Je dois juste regarder vers l’avant et non vers l’arrière et faire profiter les autres de mes conseils et de mon expérience.

Que peut-on te souhaiter pour le futur ?

A ce jour, écrire sur le tatouage prend 90% de mon temps mais probablement 5% de mes revenus. J’ai beaucoup de free-lance et de temps partiels que je fais à côté pour payer mon loyer et être une adulte responsable (barbant) ! Mon rêve absolu serait de faire cela à plein temps. J’ai plein d’idées de choses à développer et je me sens déjà reconnaissante d’en être arrivée là. Je ne dois pas être impatiente, tu ne peux jamais espérer que ces choses se fassent en une nuit !
Pour le futur, j’aimerais poursuivre le même chemin, rencontrer de nouveaux tatoueurs, mettre en avant leur travail et me faire de supers amis. J’adorerais pouvoir voyager également, raconter des histoires de tatouage du monde entier. Parler de la scène tatouage au Royaume-Uni est une partie tellement infime du nombre d’histoires incroyables qu’il y aurait à raconter.. Comme je le disais, ma liste de 17 pages ne peut rester dans mon carnet pour toujours donc je dois écrire autre part, pour des blogs ou des magazines. Mon principal objectif est toujours de raconter des histoires de tatouages à la plus grande audience, donc c’est parfois bénéfique de sortir d’Inkluded et de partager mon inspiration avec des lecteurs qui n’ont jamais entendu parler du tatouage. J’ai commencé le blog parce que je suis passionnée de tatouage et je vais juste continuer à partager cette passion avec les autres.

inkluded-photo-by-kamila-burzymowska

inkluded-logo

Site

Facebook

Instagram

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

3 réflexions sur “Rencontre avec Beccy Rimmer (Inkluded)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s