Papa tatoué #6 : Stéphane

Aujourd’hui, je vous présente Stéphane !

Prénom : Stéphane
Age : 43 ans
Ville : Paris
Nombre de tatouages : 5
Nombre d’enfants et âges : 3 : 2 filles de 13 et 9 ans et un garçon de 3 ans

Décris-toi en quelques mots

Je travaille comme Steward dans un grande compagnie aérienne française. J’ai grandi en faisant du skate et du BMX, en écoutant aussi bien du rap US et Français (Beastie Boys, Public Enemy, Run DMC, a Tribe Called Quest etc…) que du métal et du hard core (Anthrax, Slayer, Agnostic Front, Sick of it All, CroMags…). A par le fait que j’ai pas mal d’années de plus, je suis toujours à bloc de skate, de vélo et de musique. Plus de responsabilités mais les mêmes passions.

T’es-tu fait tatouer avant ou après avoir eu tes enfants ?

Mes premiers tatouages, je les ai faits avant d’avoir ma première fille.

Comment expliques-tu tes tatouages à tes enfants ?

En fait, ils ne m’ont jamais vraiment demandé d’explications, vu qu’ils ont grandi avec. Après ils m’ont posé des questions sur la douleur, ou si je n’allais pas en avoir mare à un moment.

Quelle est leur réaction ? Quelles sont leurs questions ?

Comme je te le disais précédemment, la douleur et la permanence du tatouage ont été leurs principales interrogations. Ensuite au niveau des réactions, quand j’ai eu de nouveaux tatouages, ils ont généralement bien aimé.

Quel regard porte l’environnement scolaire ?  Quelle a été la réaction à la crèche, chez la nounou ou à l’école ?

J’y suis pas vraiment confronté car mes tatouage ne sont apparents que quand je porte un t-shirt, et encore on en voit pas beaucoup. Donc pas vraiment de réaction. Ensuite, il y a toujours un regard curieux de temps en temps mais jamais rien de négatif.

As-tu eu également des remarques des autres parents à la sortie de l’école ou au parc ?

Des remarques non mais de la curiosité oui. De la part de certains parents d’élèves avec qui on a sympathisé et qui demandent à les voir en entier. Et là encore la question de la douleur et de la permanence reviennent assez souvent.

Comment réagiras-tu si tes enfants souhaitent un jour se faire tatouer ?

Et bien ça ne poserait aucun problème, mais j’essayerais de les conseiller sur le choix de la pièce et de l’artiste qui la réalisera. Et pour un premier tatouage, je leur suggèrerais un emplacement qui ne soit pas socialement discriminent. Surtout en France, où il y a encore du chemin à faire pour l’acceptation du tatouage. Ensuite, si ils sont majeurs, ils feront bien ce qu’ils veulent. Mais bon, j’insisterais quand même sur le fait que c’est un choix qui t’engage pour la vie.

Le mot de la fin, un message ou une anecdote à partager ?

Merci à toi pour l’interview, c’est cool de montrer le tatouage sous un jour positif.

PS : Si vous souhaitez à votre tour témoigner ou si vous avez une personne intéressée dans votre entourage, surtout n’hésitez pas, écrivez-moi ici.

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s