Le son du jour : Cat Power

cat-power-14

Cat Power est le nom de scène de Chan Marshall, chanteuse américaine de 44 ans, née à Atlanta. A ses débuts, son style minimaliste et dépouillé émerveille tout le monde. Puis elle évolue vers la folk, et parfois la pop avec cette voix inimitable, chargée d’émotions.

Elle a collaboré avec de grands artistes comme Eddie Vedder (Pearl Jam) ou Dave Grohl (Nirvana et Foo Fighters), a participé à des bandes originales de films comme « V pour Vendetta », « My Blueberry nights » ou « Etreintes brisées ».

Auteur, compositeur et interprète, cette artiste complète a réalisé 10 albums et acquis une notoriété internationale.

Et le concert ?

CatPower_cdherouville-2

CatPower_cdherouville-3

CatPower_cdherouville-6

Ce concert faisait partie des Days Off, festival organisé par la Philharmonie de Paris. Le show avait cependant lieu dans la salle de la Cité de la musique.
J’en suis ressortie mitigée.

En première partie, Kurt Vile & The Violators ont proposé un bon rock, mélodique. Il faut saluer le talent de ce jeune guitariste et chanteur qui changeait d’instrument à chaque chanson !

Apparait ensuite Chan, ou Cat Power. Je vous explique mon ressenti :

D’un côté, j’éprouvais la chance d’avoir vu Cat Power en concert, elle qui tourne peu et qui n’a pas sorti d’album depuis « Sun » en 2012. Cette voix magnifique, envoûtante, brisée, qui dévoile tant de sensibilité et de fêlures. Elle n’a même pas l’air de se forcer ou de beaucoup travailler sa voix, c’est profondément naturel et c’est ce qui la rend si touchante.

D’un autre côté, le show. Cat Power semble mal à l’aise, physiquement et sur scène. Certes, ce n’est plus vraiment la beauté que l’on a connue, ses démons l’ayant quelque peu dévastée. Elle se cache derrière ses cheveux et sa longue frange, on voit peu son visage. Elle semble toujours s’excuser d’être la. Les seuls mots qu’elle prononce sont « Je t’aime », à répétition, mais il n’y a pas d’échange avec le public. Elle veut baisser les lumières, a l’air parfois perdue, désorientée.

Elle livre sa prestation, entre sensibilité à fleur de peau et manque d’assurance ou d’envie d’assurer le concert. C’est assez gênant finalement, on se demande si on assiste à quelque chose d’exceptionnel quand on l’entend chanter, ou à quelque chose de raté quand on la voit évoluer sur scène.

Bien que les musiciens étaient parfaits, j’aurais préféré la voir seule avec sa guitare pour une ambiance plus intimiste, peut-être débarrassée des arrangements derrière lesquels elle se cache. Je m’attendais à un set plus acoustique à vrai dire.

Alors ? Je continuerai à l’écouter régulièrement car j’adore sa voix. En revanche, je ne suis pas sûre que je retournerai la voir sur scène.

 

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s