Variations autour du blanc sur noir

D’ordinaire, je ne suis pas très fan de l’encre blanche. A l’origine, elle était plutôt destinée à créer des reliefs ou à éclaircir certaines parties d’un tatouage.

Avec la montée en puissance du « blast over » ces dernières années (qui consiste à recouvrir partiellement ou entièrement d’encre noire une zone tatouée), l’encre blanche permet désormais de passer une nouvelle étape et de repartir d’une page vierge, certes noire, pour y créer un design efficace et puissant.

Qu’en pensez-vous ?

Béatrice Myself

Lionel Fahy

Marian Merl

Léa Nahon

Cokney

Max Rathbone

Béatrice Myself

Mariette

Léa Nahon

Max Rathbone

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s