Buffy, série féministe et tellement plus…

(de 1997 à 2004) — 7 saisons, 144 épisodes (action, comédie, drame, fantastique)

buffy_the_vampire_slayer_1997_1335_posterDifficile de continuer à vous présenter des séries sans parler de celle qui est à l’origine de tout : Buffy, the vampire slayer. Je vois déjà les petits sourires, les « nan, mais sérieux là ? La série sur la blonde pom-pom girl au prénom à la con qui tue des vampires ? »… Oui, oui ! Non seulement j’assume entièrement être une fan inconditionnelle mais je vais même jusqu’à dire que Buffy est une des meilleures séries des 25 dernières années.

Voici pourquoi :

Son féminisme

Buffy est dès le 1er épisode une série résolument féministe, et fut conçu dès l’origine comme telle. Une première et une gageure à l’époque ! Joss Whedon, le créateur, part de cette scène classique de films d’horreur où la jolie blonde qui marche dans une allée sombre se fait buter et transforme cette blonde en héroïne qui botte le cul des monstres !
Dans Buffy, les femmes (Buffy, Faith, Willow, Anya, etc.) sont les personnages puissants ; elles assument leur sexualité, leurs émotions et leurs erreurs ; elles envoient bouler le patriarcat et partagent le pouvoir ; les hommes (Giles, Xander, Oz, etc.) sont plus ordinaires.
Pour aller plus loin, lire 9 reasons Buffy Summers is TV’s greatest feminist (in English)b1a96cf0-7e87-0133-ed5a-0aa00699013d

Son humour et la qualité de l’écriture

Certes devant Buffy on flippe, on pleure mais on rit beaucoup aussi ! Les dialogues sont excellents (en V.O.), les scénaristes ne se prennent pas au sérieux et n’ont jamais eu peur de relever des défis. Et ça se sent : chaque épisode, ou presque, a sa dose d’humour !BuffyJoss Whedon n’aimant pas se reposer sur ses acquis, il se remet régulièrement en question, repoussant les limites et ça donne des épisodes extraordinaires où on casse tous les schémas classiques : Hush, l’épisode silencieux et méga-flippant ; The Body, l’épisode sans musique sur le deuil ; Once More With Feeling, l’épisode comédie musicale… Buffy fut pionnère dans ce domaine et nous a réservé des sérieux moments WTF (What The Fuck).

giphy

Ses personnages secondaires

En plus de l’excellent casting et des dialogues en béton armé, les personnages secondaires sont excellents et connaissent une réelle progression. L’avantage est que la série peut se reposer sur d’autres personnages que le principal.
Spike, le vampire psychopathe super flippant de la saison 2 n’est plus du tout le même arrivé à la saison 7 et l’adorable Willow passe à un cheveu de détruire le monde… sans parler des autres.

tumblr_mc91vx7gcJ1qh01r8o1_500

Ses thèmes, son univers

La sexualité, la mort et le deuil, les difficultés financières, la dépression, l’addiction, et j’en passe… Joss Whedon a créé un univers tellement foisonnant qu’il a un nom : le Buffyverse. Les thèmes abordés sont toujours traités avec subtilité et intelligence. Au délà des angoisses suscitées par l’adolescence, ce sont les difficultés qui jalonnent l’existence dont on parle et qui sont souvent représentées par les « vilains » ou monstres que le Scooby Gang doit affronter.

d718b4252515d45349585ac634a1247e

Son impact

Buffy a profondément influencé la télévision d’aujourd’hui ! True Blood, Girls, Game of Thrones, Jessica Jones, Supergirl… nombreuses sont les séries qui lui doivent beaucoup. Un exemple : à une époque où l’homosexualité était rarement représentée positivement à la télévision, l’histoire d’amour entre Willow et Tara, deux femmes, est introduite et traitée très naturellement et met l’accent sur les sentiments forts qui les unissent plutôt que sur leur orientation sexuelle.
Assez incroyable, Buffy reste une des séries les plus discutées sur le net et le plus étudiées par les universitaires ! Elle a été l’objet de plus de 200 études, dont plusieurs ont été publiées dans la prestigieuse Oxford Press. Cela a même un nom : les Buffy Studies, c’est dire si c’est du sérieux !
Lire aussi l’article de l’Express : Pourquoi Buffy a changé le monde.buffy-cris

Son final

C’est une des rares séries qui a une vraie fin ! Il suffit d’avoir regardé Dexter jusqu’au bout pour savoir à quel point c’est frustrant d’avoir une fin merdique à une série qu’on a suivi pendant des années ! Celle de Buffy est parfaite. Je ne peux guère en dire plus sans spoiler.buffyChosen799

En bonus, voici des extraits de 4 des meilleurs épisodes (à défaut de pouvoir tous les mettre) :

Hush, saison 4 – épisode 10 – Applaudi pour la qualité de ses dialogues, Joss Whedon se met au défi de faire un épisode sans dialogue…

The body, saison 5 – épisode 16

Once more with feeling, saison 6 – épisode 7 

Chosen, saison 7 – épisode 22

Et pour les motivés, toutes les saisons en streaming.

Advertisements

Une réflexion sur “Buffy, série féministe et tellement plus…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s