Derrière le dermographe de Maud Dardeau

Aujourd’hui, c’est Maud Dardeau qui répond à mes questions habituelles. C’est déjà la 19ème interview de ce type sur le blog et cela me fait toujours autant plaisir d’en savoir plus sur les rêves et les inspirations de ces grands artistes.

J’ai découvert Maud lorsqu’elle tatouait chez Tin-Tin et j’ai tout de suite été impressionnée par son niveau. Dans un style gravure noir et gris parfait, elle encre généralement de grandes pièces dignes des plus grands peintres.

Quel métier rêvais-tu de faire lorsque tu étais enfant ?

Je voulais faire vétérinaire.

Quel est ton premier souvenir de tatouage ?

Le premier tatouage fait avec mon frère.

Qu’est ce qui t’inspire le plus dans la vie ?

L’art sous toutes ses formes (et les animaux).

Quelles sont tes influences musicales, cinématographiques, littéraires, picturales ou autres, en un mot, artistiques ?

Musicales : assez large, de l’électro au classique en passant par le rap et le rock…
Cinématographiques : les grands classiques de la science fiction (Alien…), Big Lebowski l’un de mes films préférés, Las Vegas parano, sans oublier Bob l’éponge !

Peux-tu me parler de tes propres tatouages ? Que représentent-ils ? Quelle est leur histoire ?

Mes tatouages sont avant tout issus de rencontres et n’ont pas de signification particulière. Je collectionne les tatouages comme on collectionnerait des tableaux.

Quels artistes t’ont tatouée et pourquoi ?

Alex Peyrat m’a fait plusieurs pièces car j’adore son travail de tatouage traditionnel japonais.
Diego Moraes qui excelle dans le réaliste.
Jondix a intégré son travail de dot work autour de la pièce de Diego.
Tin-tin a réalisé une de mes peintures.
Pierroked m’a fait l’un de ses premiers tatouages lorsqu’il était encore apprenti.
Et d’autres artistes : Alix Gé, Jim Sylvia, Bruno Kea (célèbre builder), Nathan Kostechko…

As-tu d’autres projets en tête ?

J’ai une idée de placement mais j’attends de rencontrer l’artiste qui fera le projet.

Le tatouage se démocratise, les regards changent, comment va évoluer le tatouage selon toi ?

En effet, le tatouage se démocratise depuis quelques années, et on voit de plus en plus de talents apparaitrent. Le tatouage fait partie du décor de la société. On peut espérer que les tatoueurs aient un statut officiel d’artiste.

Une actu à partager ?

Je serai à Lyon pour la 8ème Summer Artribal Tattoo Invitational du 11 au 13 juin.
Ouverture annuelle de mon agenda le samedi 16 juin sur Bordeaux !

Où la trouver ?

Maud Dardeau Tatouages

21 Cours d’Alsace et Lorraine

Bordeaux

Contact : contact@mauddardeau.com

Facebook / Instagram

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

Publicités

2 réflexions sur “Derrière le dermographe de Maud Dardeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s