Maman tatouée #23 : Laëtitia

Aujourd’hui, je vous présente Laëtitia aka Sybilink !

Prénom : Laëtitia aka Sybilink
Age : 43 ans
Ville : Bouffémont
Nombre de tatouages : 7
Nombre d’enfants et âges : 2 enfants de 13 et 10 ans

Décris-toi en quelques mots

Je suis artiste tatoueuse en région parisienne, j’ai mon studio privé à Bouffémont dans le Val d’Oise. J’ai toujours été un peu décalée par rapport à la norme, une différence que j’ai toujours revendiqué et assumé.
J’ai commencé à dessiner dès que j’ai été en âge de tenir un crayon dans la main. Cette passion du dessin ne m’a jamais lâchée et j’ai fait mes études d’arts plastiques en conséquence, puis un DESS en image de synthèse. J’ai ce côté un peu artiste, un peu rêveuse, hypersensible, avec un style vestimentaire qui sort de l’ordinaire.
J’ai fait le choix d’avoir un salon privé pour avoir un équilibre entre mon rôle de maman (poule) et mon épanouissement professionnel. Ainsi, je peux travailler tout en étant disponible pour mes enfants.

As-tu un tatouage en rapport avec tes enfants ? Lequel et pourquoi ?

J’ai les prénoms de mes enfants tatoués en Quenya (langue elfique inventée par Tolkien) sur l’avant-bras gauche.

Ta vision des parents tatoués a-t-elle changé depuis que tu l’es devenue ?

Non, j’ai toujours aimé les tatouages. Le fait d’être parent ne change rien, j’étais tatouée avant d’être une maman.

Qu’en pensent justement tes parents ?

Lorsque j’ai annoncé à mes parents que j’avais décidé de me lancer professionnellement dans le tatouage, j’appréhendais leur réaction. J’ai toujours été la petite originale de la famille, j’avais peur qu’ils voient ce choix comme une lubie, un choix déraisonnable et au contraire, ils m’ont soutenue et encouragée, comme si cela sonnait aussi pour eux comme une orientation évidente et en accord avec mes compétences artistiques et ma personnalité. Mes parents sont fiers de moi et je suis fière d’avoir des parents aussi ouverts d’esprit.

Penses-tu qu’être un parent tatoué contribue à transmettre une ouverture d’esprit ?

Absolument pas, on peut être tatoué et totalement fermé et psychorigide, tout comme on peut ne pas être tatoué et avoir beaucoup de tolérance et d’ouverture d’esprit.

As-tu eu des remarques ou des réactions à l’école ou ailleurs ?

Jamais ! Le tatouage est aujourd’hui largement entré dans les mœurs, je suis même contactée par des parents d’élèves ou du personnel scolaire pour des projets de tatouages.

Ma fille est fière d’avoir une maman tatoueuse, elle a d’ailleurs un très beau coup de crayon mais la carrière de tatoueuse ne la fait pas rêver, elle veut être vétérinaire !

Quels conseils donnerais-tu à tes enfants s’ils veulent un jour se faire tatouer ?

De prendre le temps de faire mûrir le projet, un tatouage est permanent, nos envies ne le sont pas forcément. Il faut donc bien penser à la pérennité de son projet.
C’est d’ailleurs un conseil que beaucoup d’adultes devraient aussi considérer !

Le mot de la fin, un message ou une anecdote à partager ?

Il ne faut pas juger les gens sur leur apparence mais sur leurs actes.

PS : Si vous souhaitez à votre tour témoigner ou si vous avez une personne intéressée dans votre entourage, surtout n’hésitez pas, écrivez-moi ici.

Retrouvez-moi aussi sur Facebook et Instagram !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s